Emile


Emile
 a exposé une œuvre in situ qu’il a mis sur pied les 3 jours précédents le vernissage

Emile propose une peinture qui épouse les contours de ses rêves. L’œuvre est spontanée, elle est une créature autonome insufflée par un vent astronomique.La pensée flotte. L’artiste laisse faire, il accueille le geste comme le passage clandestin de son âme.
L’artiste donne aux œuvre des noms poétiques qui se combinent en un cadavre exquis : comme un rêve pour Saturne, une danseuse oubliée, dans un wagon pour Babel. Le spectateur se laisse emporter par les images d’un carnaval hiératique et se surprend à chercher du sens par accumulation..
Emile travaille en Valais, il expose régulièrement depuis une dizaine d’années.