Chasseurs d’éphémère

« Seul l’éphémère dure » (Eugène Ionesco)Françoise Moret Thiébaud explore le monde de l’éphémère et parvient à le rendre visible à nos yeux avec des installations composées de végétaux. Pierre-André, son mari,  photographie des gens en mouvement. Il cherche à arrêter le temps pour montrer l’invisible d’une société qui vit au galop.

chasseurs-dossierpresseVolatiles, Françoise Moret Thiébaud

Défilé de Petra, Françoise Moret thiébaud

Sur les quais 1, Pierre-André Thiébaud

Sur les quais 2, Pierre-André Thiébaud