Prochainement la Cie Mladha présente

DAHü

JEUDI 28, VENDREDI 29, SAMEDI 30 SEPTEMBRE —19h30
DIMANCHE 1er OCTOBRE ― 17h30
cartolina_pommier

Enquêter sur la nécessité propre à l’humain d’incarner, de ritualiser et d’exorciser les moments clé de sa vie afin de retrouver un équilibre social pour la communauté.

L’usage des masques est un phénomène que l’on retrouve dans toutes les cultures et à toutes les époques. La naissance, la puberté, le mariage, la mort et le cours des saisons, sont tous des moments de transition pour lesquels les collectivités avaient instauré des rites. Comment sont-ils vécus aujourd’hui?

Avec Dahü, nous évoquons en mode irrévérencieux notre réflexion sur l’hérédité du masque-rite dans notre société contemporaine en alternant témoignages, actions théâtrales et installation scénique.

Mise en scène — Ledwina Costantini

avec Ledwina Costantini et Mathieu Bessero-Belti

Scénographie — Hélène Bessero-Belti

Lumière — Andrea Borzatta

Costumes — Caterina Foletti

Compagnie ou formation — Opera retablO – Ticino et Cie Mladha – Valais

Prochainement la Cie Jusqu'à m'y fondre présente

Semelle au Vent

MERCREDI 15 ET SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017 — 17h
tout public dès 7 ans

La représentation du 15 novembre sera doublée en langue des signes par l’Association Sourds & Culture

Tarif : prix unique 14.-

Réservations dès le 25 août
par mail via le site internet de la Bavette : www.labavette.ch
Par téléphone auprès de Monthey Tourisme, au +41 (0)24 475 79 63
du lundi au vendredi de 14h à 18h et du mardi au samedi de 9h à 12h
semelleauvent

L’histoire commence dans un petit village isolé au fond d’une vallée. Le jeune Johannès est au chevet de son père. Dans un dernier souffle, un dernier rêve, celui-ci chante à son fils l’existence d’une princesse cachée au sommet d’une montagne et l’encourage à rejoindre celle qu’il sait être sa destinée. Le jour des funérailles, le garçon se retrouve seul devant la tombe de son père, quand un oiseau de passage venu rendre hommage au défunt, l’interpelle et l’invite à le suivre. Johannès commence alors son périple vers la fiancée rêvée…

Semelle au vent retrace pas à pas l’itinéraire d’un voyage initiatique, celui de l’enfance à l’âge adulte… Mali Van Valenberg s’est réappropriée l’histoire et la transposant dans des paysages qui lui sont familiers, en Valais. Conçu comme un road movie cadencé, le spectacle est empreint d’une grande légèreté rythmique et entrecoupé de chansons. La parole y est cahotante et ludique, tout en contretemps, comme un chemin peut l’être.

texte — Mali Van Valenberg

mise en scène et scénographie — Olivier Werner

avec Jacques Michel, Michel Quidu, Lucie Rausis, Olivier Sabin, Mali Van Valenberg

musique — Thierry Epiney

vidéo — Francesco Cesalli

lumières — Jean-Etienne Bettler

masques et accessoires — Yangalie Kohlbrenner

costumes — Tara Matthey

production — Cie Jusqu’à m’y fondre

coproduction — Cie Forage , Théâtre de Valère, La Bavette (Monthey)